potiner.com
potiner.com Juin 25, 2017


Marcel Jacob mis en examen pour séquestration suivie de mort

18 Juin 2017, 07:33 | Emma Bardin

Le petit Grégory Villemin 4 ans retrouvé noyé le 16 octobre 1984 pieds et poings liés dans la Vologne. AFP

Affaire Grégory la mise en garde à vue d'un couple vosgien relance l'enquête

Une hypothèse mise en avant par AnaCrim, le logiciel d'analyse criminelle de la gendarmerie sur lequel s'appuient aujourd'hui les enquêteurs de la SR de Dijon.

Les enquêteurs ont de quoi confondre les deux époux Jacob, a précisé le procureur Jean-Jacques Bosc.

Jacqueline Turiot et Marcel Jacob, grande-tante et grand-oncle du petit Grégory. La grand-mère, Monique Villemin, serait quant à elle l'auteur d'une lettre de menaces datant de 1989, adressée au juge Maurice Simon, alors chargé de l'instruction et décédé depuis.

QUESTION DU JOUR. Affaire Grégory: pensez-vous qu'on connaîtra un jour la vérité?

Une belle-soeur du père de Grégory, Ginette Villemin, avait également été placée en garde à vue mercredi avant d'être remise en liberté jeudi.

Imbula proche de s'engager avec l'OGC Nice
Une nouvelle opportunité pour les Azuréens de montrer leur capacité à relancer la carrière de talents en difficulté. Après une saison manquée au Portugal, son séjour anglais à Stoke City ne s'est pas montré très concluant.

Marcel Jacob, oncle de Jean-Marie Villemin (le père de l'enfant), et son épouse Jacqueline ont été arrêtés mercredi à leur domicile à Autmonzey (Vosges), à une dizaine de kilomètres du lieu où avait été retrouvé le corps de Grégory.

"Nous avons des éléments troublants, nombreux, précis, concordants, significatifs". Dans les lettres reçues par les Villemin, le père était surnommé "Le Chef", signe de la supériorité présumé du père de famille.

Plus de 32 ans après, le macabre scénario se dessine peu à peu. Par ailleurs, à défaut d'analyses ADN probantes, de nouvelles expertises en écriture sur des courriers anonymes ont été effectuées.

Les soupçons se fondent notamment sur des rapprochements graphologiques ou lexicaux - la récurrence de l'expression "le chef" pour désigner Jean-Marie Villemin - dans une affaire qui regorge de lettres anonymes.

C'est au regard de ces dernières comme des concordances troublantes avec le profil défini en amont par les analystes (proximité familiale et géographique avec les grands-parents Villemin, contentieux marqué avec cette famille, proximité avec Bernard Laroche.) que le couple Jacob est devenu suspect. "Mais ce que l'on sait, c'est qu'il aurait participé à l'enlèvement de Grégory", a également affirmé le procureur général dans une formule alambiquée de certitudes et de conditionnel.

Roaming : le forfait Free évolue !
Cet enrichissement du forfait à 19,99 euros s'applique automatiquement dès le 15 juin 2017 aux anciens comme aux nouveaux abonnés. Au-delà, Free Mobile vous facture 0,009€/Mo depuis Europe, DOM et une facturation au tarif en vigueur pour les autres pays.

"Il y a un débat (sur ce qu'ils faisaient le jour de la disparition), ils ne présentent pas en l'état d'alibi qui soit confirmé ou étayé", a-t-il poursuivi.

L'époux de Jacqueline Jacob, Marcel, a pour sa part été vite repéré pour sa très mauvaise entente avec Jean-Marie Villemin. Son grand-oncle et sa grand-tante sont sous les verrous pour enlèvement suivi de mort, mais la justice ne désigne pas pour autant l'assassin de l'enfant.

29 mars 1985. Jean-Marie Villemin, qui le tient pour le meurtrier, tue d'un coup de fusil Bernard Laroche, libéré deux mois avant.

32 ans après le meurtre, le délai légal de 10 ans paraît en effet à première vue largement expiré. Le même Marcel Jacob a été décrit par le procureur général de Dijon comme animé par "un antagonisme parfois violent avec les parents de Grégory". Le dossier n'est pas clos, mais d'un point de vue scientifique, l'espoir de trouver le coupable s'éloigne.

Marcel et Jacqueline Jacob, mis en examen vendredi pour enlèvement et séquestration suivie de mort, ont nié toute implication dans le meurtre de Grégory, enfant de 4 ans retrouvé mort dans les eaux de la Vologne en 1984, a annoncé le procureur général de Dijon.

Les 857 lycéens placés en "liste d'attente" seront bien inscrits — PACES
Ces quatre filières sont dites sous tension, c'est-à-dire que le nombre de postulants est supérieur aux capacités d'accueil. Une augmentation d'un milliard d'euros par an de 2017 à 2020 est, en outre, prévue dans un Livre blanc présenté début 2017.



Autres Nouvelles

À la mode Maintenant

Incendie à Londres: 58 personnes présumées mortes
Vendredi soir, elle a répété qu'elle était " profondément affectée " par les récits " terrifiants " des survivants. Nombre d'entre eux ont affirmé qu'il n'y avait pas d'issue de secours, pas d'extincteur , pas d'alarmes incendie .

Phelps va faire une course contre... un requin !
Mais il se pourrait que l'animal ne reste pas dans sa ligne d'eau. Mais il a une encore une compétition à gagner. Le projet paraît complètement dingue.

Coupe des Confédérations. Débuts réussis pour la Russie
Au Krestovsky Stadion de St-Petersbourg, la Russie a rempli son devoir lors de son premier match de la Coupe des Confédérations . Elle réunit les vainqueurs des coupes continentales, le vainqueur de la dernière Coupe du monde et le pays organisateur.

La fille du couple interpellé témoigne — Affaire Grégory Villemin
Placée en garde à vue également, la belle-sœur du père de Grégory , Ginette Villemin , 61 ans, avait été remise en liberté jeudi. Mieux: oncle et neveu cultivent une ressemblance physique, moustache et favoris, suscitant parfois.