potiner.com
potiner.com Juin 28, 2017


Affaire Grégory : Marcel et Jacqueline Jacob déférés au parquet général de Dijon

17 Juin 2017, 06:44 | Katia Genin

L'assassinat du petit Grégory Villemin, retrouvé noyé pieds et poings liés dans une rivière des Vosges le 16 octobre 1984, impliquerait plusieurs membres du cercle familial.

Bernard Laroche est le cousin de Jean-Marie Villemin, avec qui il entretient des rapports médiocres, à lopposé de sa complicité avec un autre cousin, Michel Villemin, et de son oncle Marcel Jacob. Il s'agit de Marcel Jacob, l'oncle maternel de Jean-Marie Villemin, le père du petit Gregory, et de son épouse, Jacqueline Jacob. Elle a été écrouée. Il y a entre autre, un débat sur l'alibi des époux le jour de la mort: ils ne présenteraient pas, en l'état, d'alibi qui soit confirmé.

Monique Villemin, la grand-mère du petit Grégory compromise dans la rédaction d'une lettre de menaces adressée à l'un des juges chargés de l'affaire en 1989, a quant à elle reconnu son écriture sur la missive en question mais a nié avoir envoyé le courrier. Elle a longtemps été soupçonnée dêtre le corbeau avec son mari Michel, un frère de Jean-Marie mort en 2010. "Nous avons un homme et une femme" - et l'enlèvement de l'enfant. Dans leur tâche, les Jacob auraient été aidés par Bernard Laroche.

Au cours des investigations, les enquêteurs se sont notamment penchés sur un mystérieux "corbeau" ayant revendiqué le meurtre de l'enfant en invoquant une "vengeance", en particulier dans une lettre postée apparemment avant la découverte du corps.

L'apnée du sommeil parmi les causes de sa mort — Carrie Fisher
Dans un premier temps, et comme évoqué plus haut, les premiers éléments de l'enquête semblaient attester d'une mort causée par une crise cardiaque.

L'affaire Grégory est de celles qui ont nourri les réflexions sur la nécessité d'une collégialité de l'instruction, qui ont reçu une traduction tardive en 2000. Mais la défense des deux septuagénaires, jamais inquiétés jusqu'alors même si leurs noms figuraient dans les méandres de la procédure, demande des preuves là où elle ne voit que conjectures.

Selon les nouveaux éléments de lenquête, le couple Jacob sadonnait à léchangisme, une pratique qui, une fois ébruitée, a dautant accentué le climat délétère au sein de la famille Villemin.

Le commandant des gendarmes qui mènent l'enquête a de son côté expliqué ne pas pouvoir "promettre" que cette énigme qui dure depuis 32 ans sera résolue, mais il estime cependant avoir "avancé significativement".

Les gardes à vue de Ginette Villemin (la tante de Grégory), de Marcel et Jacqueline Jacob (grand-oncle et grand-tante) ont donc été prolongées. Il dénonce à la sortie du palais de justice de Dijon: On n'a aucun élément matériel, rien à leur encontre [.] On a mis la charrue avant les boeufs, Il a précisé qu'il va rapidement demander "la nullité de la mise en examen" de son client qui aurait dû seulement être placé sous le statut de témoin assisté selon lui.

RDC: réaction à l'appel de Koffi Annan
Elle constitue une menace à la stabilité, à la prospérité et à la paix de toute la Région des Grands Lacs, voire de l'Afrique dans son ensemble.

"A l'évidence Grégory a été enlevé du domicile de ses parents et retenu un certain temps jusqu'à sa mort", a déclaré le magistrat lors d'une conférence de presse, ajoutant que les personnes qui ont participé à cet enlèvement "sont les auteurs du crime".

Le procureur a également affirmé que des liens entre ces écrits anonymes et les appels téléphoniques anonymes passés par le corbeau, avaient été établis, grâce à la récurrence des termes utilisés.

Son meurtre semblait devoir demeurer impuni, mais 32 ans plus tard, un grand-oncle et une grand-tante du père de Grégory, Jean-Marie Villemin, ont maintenant été arrêtés, tout comme une belle-soeur de M. Villemin.

Sa décision d'en dessaisir la gendarmerie, le 20 février 1985, après la remise en liberté de Bernard Laroche, pour la confier à la police judiciaire de Nancy qui allait tourner ses soupçons vers Christine Villemin, y a également contribué. Ce samedi 17 juin au matin, elle se réveille avec la peur d'être la fille de criminels.

Les réactions après la mise en examen du couple Jacob — Affaire Grégory
Son époux Marcel a davantage parlé, tout en indiquant ne plus bien se souvenir des événements survenus il y a plus de trente ans. Il est encore trop tôt pour se prononcer mais les interpellations de ces derniers jours relancent incontestablement l'affaire.



Autres Nouvelles

À la mode Maintenant

Affaire Grégory : "La justice se trompe", pour le frère de Marcel Jacob
Le grand-oncle et la grand-tante de l'enfant sont poursuivis l'un et l'autre pour " enlèvement et séquestration suivie de mort ". Peu loquaces, les trois personnes mettent en avant leur droit au silence.

Ceux qui ont participé à l'enlèvement sont "les auteurs du crime" — Grégory
Le couple avait été placé en garde à vue mercredi par les gendarmes, après son interpellation dans les Vosges. La chambre d'instruction de la cour d'appel de Dijon devrait statuer sur leur détention sous quatre jours.

Jean-Michael Seri attend un signe du PSG
En effet, toujours selon le quotidien, de nombreux cadors européens aimeraient recruter le milieu azuréen. L'ancien attaquant néerlandais avait même déjà envisagé un contrat de quatre ans pour le joueur.

Marcel Jacob mis en examen pour enlèvement et séquestration suivie de mort
Le procureur a néanmoins souligné qu'ils "ne présent [aient] pas en l'état d'alibi qui soit confirmé ou étayé". 24 avril 2013 . Le procureur général Jean-Jacques Bosc avait désigné jeudi Jacqueline Jacob comme un des corbeaux de l'affaire.