potiner.com
potiner.com Mars 23, 2017


USA : Donald Trump s'en prend encore à l'administration Obama

17 Février 2017, 11:06 | Christine Delafose

USA : Donald Trump s'en prend encore à l'administration Obama

L'ex-ambassadeur des Etats Unis en Israël le 11 septembre 2016 lors de la commémoration de l'attentat contre les tours du World Trade Center

Assurant avoir hérité d'une situation "chaotique", il a toutefois affirmé que jamais une présidence n'avait fait autant en si peu de temps, une allusion aux nombreux décrets signés dans le Bureau ovale depuis le 11 janvier.

Le président américain a dénoncé la couverture "malhonnête" de son premier mois à la Maison blanche, accusé les journalistes d'ignorer les sondages le créditant de 55% d'opinions favorables (46% selon la dernière enquête Reuters/Ipsos) et récusé les questions sur les liens entre la Russie et ses équipes.

Interrogé sur les fuites qui ont mené à la démission du conseiller à la sécurité nationale Mike Flynn pour ses contacts inappropriés avec l'ambassadeur russe, Donald Trump s'est montré incohérent.

Emplois fictifs du FN : un rapport accablant pour Marine Le Pen
La justice française enquête également sur plusieurs assistants parlementaires européens d'eurodéputés du Front national . Embauché pour un trois quart temps, Thierry Légier est alors rémunéré 7.237 euros nets mensuels.

"La presse est incontrôlable", a-t-il déclaré.

"La presse est incontrôlable, le niveau de malhonnêteté est incontrôlable". Combatif mais aussi visiblement blessé, Trump a profité de la conférence de presse pour défendre ses débuts au pouvoir. Je voulais juste vous le dire: "j'ai hérité d'un bazar!" a lancé le président Donald Trump face aux journalistes.

"J'allume la télé et j'ouvre les journaux et je vois des histoires de chaos, chaos". "Les fuites sont réelles", a-t-il répété à de nombreuses reprises, en martelant que tout serait fait pour en trouver l'origine.

Affaire Théo : l'IGPN saisi après un nouveau témoignage accablant
Toujours selon le jeune homme, les policiers l'ont ensuite emmené au commissariat et lui ont affirmé qu'il était en garde à vue . Avec sans doute un effet tâche d'huile à Argenteuil où 11 personnes ont été interpellées dans la nuit de dimanche à lundi.

Heureusement qu'il avait commencé par prévenir: "Demain, tous les médias vont dire que j'attaque et que je divague sur la presse".

A un autre moment, le président a été mis en difficulté par un journalistes de la chaîne NBC, qui a signalé une erreur dans la marge d'élection présentée jeudi par Trump, qui évoquait la "plus grande" victoire électorale depuis Ronald Reagan, avec 306 grands électeurs. Le républicain a dressé un bilan accablant des huit ans passés par Barack Obama à la Maison Blanche. Mais "les informations [de ces fuites] sont fausses, parce que tant de choses sont fausses dans ces informations".

Sénégal: Barthélémy Dias condamnée à 2 ans de prison pour meurtre
Dias avait été levée le 11 novembre 2016, et son procès s'était ouvert le 1er décembre. Le procureur de la République avait requis contre lui, 10 ans de prison.



Autres Nouvelles

À la mode Maintenant

" "Trump reste flou sur " la solution à deux États " — Israël
Selon l'homme fort de la Maison-Blanche, les Palestiniens doivent se débarrasser "de la haine ". "Nous verrons ce qui se passe". A ses côtés, Benjamin Netanyahu s'est dit disposé à aborder le dossier 'en substance' et non par le biais 'd'annonces'.

L'Apple WWDC 2017 se tiendra du 5 au 9 juin
C'est également durant cette conférence très importante, que l'on devrait découvrir des nouveautés autour de watchOS 4 et tvOS 11 .

Conflit israélo-palestinien : Trump s'éloigne de la solution à deux États
Apres 8 années difficiles face à Barack Obama , Bibi Netanyahou s'attend à une rencontre bien plus conviviale avec Donald Trump . Pour autant, Donald Trump a appelé les deux parties israélienne et palestinienne à faire des "compromis".

Conflit israélo-palestinien " la solution à deux Etats est la seule possible "
Mardi, le responsable de la Maison Blanche avait indiqué sous le couvert de l'anonymat qu'"une solution à deux Etats qui n'apporte pas la paix est un objectif que personne ne cherche à atteindre".