potiner.com
potiner.com Avril 29, 2017


" "Trump reste flou sur " la solution à deux États " — Israël

17 Février 2017, 05:28 | Jean-Luc Gavreau

Check point à l'entrée d'un village du gouvernorat d’Hébron bloqué par les forces israéliennes en juin 2016

Check point à l'entrée d'un village du gouvernorat d’Hébron bloqué par les forces israéliennes en juin 2016

Un ou deux Etats? "Nous y réfléchissons très très sérieusement", a-t-il assuré. "Je regarde (la solution à) deux Etats et (la solution à) un Etat", a-t-il déclaré devant le parterre de journalistes. A ses côtés, Benjamin Netanyahu s'est dit disposé à aborder le dossier 'en substance' et non par le biais 'd'annonces'. Dans une volonté de trancher véritablement avec la politique menée jusqu'à présent par Barack Obama, Donald Trump a multiplié les signes d'amitié et de collaboration avec le Premier ministre israélien.

Pour la dirigeante palestinienne Hanane Achraoui, il existe "un consensus global" basé sur la solution à deux Etats pour parvenir à la paix.

Cette reconnaissance est endossée par l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), qui regroupe l'ensemble des mouvements palestiniens, à l'exception des islamistes du Hamas et du Jihad islamique, puissants à Gaza.

Les Palestiniens ont d'ailleurs lancé mercredi une mise en garde à l'administration américaine contre l'abandon de ce principe, exprimant les craintes suscitées par les différentes déclarations de Donald Trump sur le sujet.

Améliore sa marge opérationnelle en 2016 — Valeo
Sur la totalité du chiffre d'affaires, le remplacement a représenté un volume de 1,679 milliard d'euros, en hausse de 5 %. La locomotive asiatique Toutes les régions croissent pour Valeo à un rythme bien supérieur à la production automobile.

Donald Trump a appelé hier Israël et les Palestiniens à faire des compromis pour trouver un accord de paix. Il a exhorté l'Etat hébreu à faire preuve de 'flexibilité' et de 'retenue' sur la colonisation.

Après la rencontre, Benjamin Netanyahu, cité par la radio publique israélienne, a refusé de s'engager à continuer de soutenir l'idée de deux États: "Je ne veux pas annexer près de deux millions de Palestiniens, mais je ne veux pas que le centre d'Israël vive sous la menace d'un Etat terroriste".

Depuis l'investiture de Donald Trump le 20 janvier, Benjamin Netanyahu a approuvé la construction de 6.000 logements supplémentaires en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, s'attirant une condamnation de la communauté internationale et de l'Onu, à laquelle les Etats-Unis ne se sont pas joints.

Selon l'homme fort de la Maison-Blanche, les Palestiniens doivent se débarrasser "de la haine". "Nous verrons ce qui se passe".

Edf : Pas de rebond attendu avant 2018
Nous savons traverser des années difficiles comme 2016 et encore 2017, nous savons y faire face et nous voyons déjà se profiler avec certitude le rebond de 2018.

Lors de leur entretien, Trump a annoncé que les États-Unis souhaiteraient fortement déplacer leur ambassade de Tel Aviv à Jérusalem, ville disputée entre juifs et musulmans.

Pour Robert Satloff, analyste au Washington Institute for Near East Policy, "vu le fossé sans précédent entre les deux camps, les conditions d'un accord de paix ne sont pas réunies".

Revenant sur l'accord sur le nucléaire iranien, Trump a estimé qu'"il était le pire accord pour Israël". "Mon administration a déjà imposé de nouvelles sanctions à l'Iran et j'en ferai davantage pour empêcher à jamais l'Iran de développer une arme nucléaire", a promis Donald Trump".

Percutée par deux trains, une automobiliste s'en sort indemne — Hérault
Une double collision a eu lieu ce mardi soir à Baillargues sur la voie ferrée entre un véhicule léger, un TER et un TGV. Dans un premier temps, la septuagénaire a été heurtée par un TER qui circulait entre Nîmes et Montpellier (Hérault).



Autres Nouvelles

À la mode Maintenant

Trump loue les liens "indestructibles" entre les Etats-Unis et Israël
Donald Trump a également pressé les Palestiniens de se débarrasser de leur " haine " supposée à l'égard des Israéliens. Les propos de Donald Trump sur Israël mercredi ne sont pas seulement indignes, ils sont affligeants.

Mobilisation contre le CETA à l'heure du vote du Parlement européen — Strasbourg
Les membres du Parlement européen ont voté mercredi pour approuver un accord commercial historique avec le Canada. Le rapport présente un ensemble de recommandations afin que le Ceta intègre les termes de l'accord de Paris.

Attention, Bison Futé prévoit une circulation difficile — Vacances d'hiver
Bison Futé annonce ainsi un samedi 18 février NOIR dans le sens des départs et ROUGE dans le sens des retours. Des difficultés sont également à prévoir sur la traversée de la Bourgogne-Franche-Comté en direction de Lyon.

Conflit israélo-palestinien " la solution à deux Etats est la seule possible "
Mardi, le responsable de la Maison Blanche avait indiqué sous le couvert de l'anonymat qu'"une solution à deux Etats qui n'apporte pas la paix est un objectif que personne ne cherche à atteindre".