potiner.com
potiner.com Juillet 25, 2017


Trump enterre "la solution à deux Etats" — Israël-Palestine

17 Février 2017, 08:26 | Fabienne Pueyrredon

Trump enterre "la solution à deux Etats" — Israël-Palestine

Trump enterre

"La fin d'une idée dangereuse et erronée: celle de la création d'un Etat terroriste palestinien au coeur de la terre d'Israël", a jubilé le ministre israélien des Sciences Ofir Akunis, réitérant la revendication juive sur la Cisjordanie au nom de la Bible.

"Nous allons y travailler de manière très diligente". "Mais il incombe aux parties elles-mêmes de négocier directement un tel accord".

M. Netanyahu, qui entretenait des relations exécrables avec Barack Obama, a loué le républicain, affirmant qu'il offrait "une occasion sans précédent" pour faire avancer la paix.

Trump enterre

Donald Trump considère la paix au Proche-Orient comme une priorité, a-t-il ajouté.

Les Etats-Unis marquent ainsi une rupture avec ce principe de référence de la communauté internationale depuis des décennies pour chercher une issue au conflit. Donald Trump a également pressé les Palestiniens de se débarrasser de leur "haine" supposée à l'égard des Israéliens.

"Si l'administration Trump rejetait cette politique, cela détruirait les chances de paix et affaiblirait les intérêts, la position et la crédibilité des Américains à l'étranger", a dit Hanane Achraoui, membre de la direction de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP). De son côté, le mouvement Hamas, qui contrôle la bande de Ghaza depuis l'été 2007, a dénoncé "le jeu fourbe" de Washington visant à renforcer son rapprochement avec l'entité sioniste.

Trump loue les liens "indestructibles" des Etats-Unis avec Israël
Ce revirement américain, annoncé mardi soir par un responsable de la Maison Blanche, a provoqué la colère des palestiniens. Le président américain a rencontré le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou à la Maison Blanche.

En visite au Caire, le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a de son côté estimé qu " il n'y a pas d'autre solution (.) que la solution consistant à établir deux Etats, et nous devrions faire tout notre possible pour la maintenir'. Depuis son entrée en fonction, Donald Trump a quelque peu adouci son discours.

Par contre, il appelle Benjamin Netanyahu à "la retenue" sur l'expansion des colonies, qui attise le conflit avec les Palestiniens, et souhaite que les deux parties fassent des compromis. Il a exhorté l'Etat hébreu à faire preuve de 'flexibilité' et de 'retenue' sur la colonisation.

Il s'est dit mercredi disposé à aborder le dossier "en substance" et non par le biais "d'annonces" et a rappelé les deux conditions que pose Israël à tout accord de paix: "Premièrement, les Palestiniens doivent reconnaître l'Etat juif (.) Deuxièmement, Israêl doit conserver le contrôle total de tout le secteur situé à l'ouest du Jourdain".

Une province du sud signale 21 cas de H7N9 en janvier — Chine
Le mode de vie des populations sud asiatiques est propice à la propagation du virus de la grippe aviaire. Cette progression rapide laisse présager une potentielle épidémie de grande ampleur.

Il aura suffit d'une question sur les colonies.

Le président américain a en outre indiqué qu'il aimerait voir l'ambassade des Etats-Unis installée à Jérusalem. Lors d'une déclaration officielle, la Maison Blanche a expliqué que les deux hommes " ont convenu de renforcer les liens uniques qui existent entre Israël et les Etats-Unis ". "Mon administration a déjà imposé de nouvelles sanctions à l'Iran et je vais faire encore davantage pour empêcher l'Iran de jamais développer, vraiment jamais, une arme nucléaire", a déclaré le président américain.

Ashton Kutcher, ému aux larmes, dénonce le tourisme sexuel
J'ai vu une vidéo d'une enfant du même âge que la mienne violée par un Américain qui faisait du tourisme sexuel au Cambodge. Nous étions la dernière ligne de défense, un acteur et sa fondation ", explique-t-il.



Autres Nouvelles

À la mode Maintenant

Percutée par deux trains, une automobiliste s'en sort indemne — Hérault
Une double collision a eu lieu ce mardi soir à Baillargues sur la voie ferrée entre un véhicule léger, un TER et un TGV. Dans un premier temps, la septuagénaire a été heurtée par un TER qui circulait entre Nîmes et Montpellier (Hérault).

Les députés soutiennent l'accord commercial UE-Canada — CETA
Jean-Luc Mélenchon dénonce "les effets dévastateurs des logiques de libéralisation poursuivies actuellement". Malgré ces nombreuses inquiétudes, la Commission européenne ne compte pas s'arrêter en si bon chemin.

Ivre, il agresse le maire avec une carotte — Dordogne
Si ce point n'est pas précisé, le maire de Bergerac est vraisemblablement ressorti indemne de cette attaque. Jugé hier, mardi 14 février, en comparution immédiate, il a été condamné à quatre mois de prison ferme .

Ghost Recon Wildlands aura le droit à sa bêta ouverte
Le contenu de la bêta ouverte sera plus conséquent que celui de la bêta fermée. En effet, il sera désormais possible d'explorer deux des zones du jeu.