potiner.com
potiner.com Avril 29, 2017


Trump enterre "la solution à deux Etats" — Israël-Palestine

17 Février 2017, 08:26 | Fabienne Pueyrredon

Trump enterre "la solution à deux Etats" — Israël-Palestine

Trump enterre

"La fin d'une idée dangereuse et erronée: celle de la création d'un Etat terroriste palestinien au coeur de la terre d'Israël", a jubilé le ministre israélien des Sciences Ofir Akunis, réitérant la revendication juive sur la Cisjordanie au nom de la Bible.

"Nous allons y travailler de manière très diligente". "Mais il incombe aux parties elles-mêmes de négocier directement un tel accord".

M. Netanyahu, qui entretenait des relations exécrables avec Barack Obama, a loué le républicain, affirmant qu'il offrait "une occasion sans précédent" pour faire avancer la paix.

Trump enterre

Donald Trump considère la paix au Proche-Orient comme une priorité, a-t-il ajouté.

Les Etats-Unis marquent ainsi une rupture avec ce principe de référence de la communauté internationale depuis des décennies pour chercher une issue au conflit. Donald Trump a également pressé les Palestiniens de se débarrasser de leur "haine" supposée à l'égard des Israéliens.

"Si l'administration Trump rejetait cette politique, cela détruirait les chances de paix et affaiblirait les intérêts, la position et la crédibilité des Américains à l'étranger", a dit Hanane Achraoui, membre de la direction de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP). De son côté, le mouvement Hamas, qui contrôle la bande de Ghaza depuis l'été 2007, a dénoncé "le jeu fourbe" de Washington visant à renforcer son rapprochement avec l'entité sioniste.

Emplois fictifs du FN : un rapport accablant pour Marine Le Pen
La justice française enquête également sur plusieurs assistants parlementaires européens d'eurodéputés du Front national . Embauché pour un trois quart temps, Thierry Légier est alors rémunéré 7.237 euros nets mensuels.

En visite au Caire, le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a de son côté estimé qu " il n'y a pas d'autre solution (.) que la solution consistant à établir deux Etats, et nous devrions faire tout notre possible pour la maintenir'. Depuis son entrée en fonction, Donald Trump a quelque peu adouci son discours.

Par contre, il appelle Benjamin Netanyahu à "la retenue" sur l'expansion des colonies, qui attise le conflit avec les Palestiniens, et souhaite que les deux parties fassent des compromis. Il a exhorté l'Etat hébreu à faire preuve de 'flexibilité' et de 'retenue' sur la colonisation.

Il s'est dit mercredi disposé à aborder le dossier "en substance" et non par le biais "d'annonces" et a rappelé les deux conditions que pose Israël à tout accord de paix: "Premièrement, les Palestiniens doivent reconnaître l'Etat juif (.) Deuxièmement, Israêl doit conserver le contrôle total de tout le secteur situé à l'ouest du Jourdain".

Biathlon. Martin Fourcade en bronze sur le 20 km individuel
Martin Fourcade , termine troisième à une trentaine de secondes alors qu'il a été pénalisé de deux minutes pour ses deux fautes. Disons qu'il y a une bonne moitié de course sur les skis et une bonne moitié de course aux tirs, avec un sans faute au debout.

Il aura suffit d'une question sur les colonies.

Le président américain a en outre indiqué qu'il aimerait voir l'ambassade des Etats-Unis installée à Jérusalem. Lors d'une déclaration officielle, la Maison Blanche a expliqué que les deux hommes " ont convenu de renforcer les liens uniques qui existent entre Israël et les Etats-Unis ". "Mon administration a déjà imposé de nouvelles sanctions à l'Iran et je vais faire encore davantage pour empêcher l'Iran de jamais développer, vraiment jamais, une arme nucléaire", a déclaré le président américain.

Trump loue les liens "indestructibles" des Etats-Unis avec Israël
Ce revirement américain, annoncé mardi soir par un responsable de la Maison Blanche, a provoqué la colère des palestiniens. Le président américain a rencontré le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou à la Maison Blanche.



Autres Nouvelles

À la mode Maintenant

Rooney, Carrick et Jones absents contre Saint-Etienne — Manchester United
Wayne Rooney , Michael Carrick et Phil Jones ne se sont pas entraînés ce mercredi et sont forfait pour la réception des Verts. Les trois hommes n'ont pas pris part à l'entraînement mercredi matin au centre d'entraînement des "Red Devils".

Ghost Recon Wildlands aura le droit à sa bêta ouverte
Le contenu de la bêta ouverte sera plus conséquent que celui de la bêta fermée. En effet, il sera désormais possible d'explorer deux des zones du jeu.

Conflit israélo-palestinien : Trump s'éloigne de la solution à deux États
Apres 8 années difficiles face à Barack Obama , Bibi Netanyahou s'attend à une rencontre bien plus conviviale avec Donald Trump . Pour autant, Donald Trump a appelé les deux parties israélienne et palestinienne à faire des "compromis".

Une province du sud signale 21 cas de H7N9 en janvier — Chine
Le mode de vie des populations sud asiatiques est propice à la propagation du virus de la grippe aviaire. Cette progression rapide laisse présager une potentielle épidémie de grande ampleur.