potiner.com
potiner.com Mai 29, 2017


Quand Macron était plus nuancé sur la colonisation — Présidentielle

17 Février 2017, 11:34 | Fabienne Pueyrredon

Le secrétaire général d'En Marche! Richard Ferrand et Emmanuel Macron le 16 janvier 2017 à Ploeven

Le secrétaire général d'En Marche! Richard Ferrand et Emmanuel Macron le 16 janvier 2017 à Ploeven

Jeudi après-midi, le candidat d'En Marche! a dû faire l'explication de texte de ses propos dans une vidéo postée sur son site.

Les déclarations d'Emmanuel Macron, candidat du mouvement "En Marche", qualifiant la colonisation de "crime contre l'humanité" divise la classe politique française. Ces propos ont indigné l'extrême droite qui s'est exprimé sur Twitter. Alors que nombre d'enquêtes sociologiques suggèrent si la population française aurait à cœur de tourner la page avec lucidité et vérité, certains cultivent la haine.

Conflit israélo-palestinien " la solution à deux Etats est la seule possible "
Mardi, le responsable de la Maison Blanche avait indiqué sous le couvert de l'anonymat qu'"une solution à deux Etats qui n'apporte pas la paix est un objectif que personne ne cherche à atteindre".

Face au tollé provoqué par sa déclaration, le candidat veut jouer l'apaisement.

Que cherche-t-il? À s'inscrire dans le droit fil de cette gauche française qui ne cesse de manipuler notre histoire pour se donner bonne conscience et flatter les minorités? "La France doit reconnaître ses erreurs comme ses gloires et la colonisation fait partie de ces erreurs", a-t-elle ajouté.

Les États-Unis peuvent renoncer à la solution à deux États — Palestine
Trump a salué en Netanyahu sa " grande clairvoyance " et son " courage " dans sa confrontation avec l'islam radical. Le président américain a même appelé à " la retenue " sur les implantations en Cisjordanie.

Lui qui est issu du sérail socialiste clôt avec les atermoiements de ces prédécesseurs, à commencer par François Mitterrand, incapable, après son élection en 1981, d'améliorer les choses. Dans une interview à L'Obs, il a émis des doutes sur la méthode de François Hollande en expliquant qu'il n'aurait "pas attaqué le quinquennat comme il l'a fait ". "Des actes inhumains, de la barbarie, de la torture, ont été commis". "La colonisation a entraîné la négation du peuple algérien (...)". Non, Monsieur Macron, les colons n'ont rien à voir avec les Khmers rouges, ou avec les extrémistes hutus du Rwanda, ni avec les communistes chinois ou soviétiques, fanatisés par Mao ou Staline.

"J'appartiens à une génération qui n'a pas connu la Guerre d'Algérie (1954-1962, ndlr) mais (.) qui ne peut pas vivre sans". Il rappelle également que le Front National s'oppose à cette repentance d'Etat que la droite semble avoir théorisé. Comment voulez-vous faciliter l'assimilation de jeunes issus de l'immigration quand vous leur dites que leur nouveau pays est coupable vis-à-vis de leurs parents et de leurs grands-parents de crime contre l'humanité?

Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron vise 60 milliards d'euros d'économies
De fait, les coupures se feront dans l'organisation de l'État et Emmanuel Macron aurait déjà identifié de postes majeurs de dépenses dans lesquels des économies pourront être faites.

Le tweet de trente seconde, élégante manière de balayer 130 ans de colonisation en Algérie et les décennies de violation du reste de l'Afrique. Parmi les nombreuses autres réactions outrées, celle d'Eric Ciotti, l'un des chefs de file de la "nostalgérie": "En accusant la France de crime contre l'humanité sur une chaîne algérienne, Macron commet une faute politique et historique grave!" Ce terme de "faute" faisant partie des éléments de langage que le candidat Fillon a demandé à ses lieutenants de faire passer dans l'opinion. C'est ce qui s'est passé avec le mariage pour tous, où on a humilié cette France-là.



Autres Nouvelles

À la mode Maintenant

Trump: nouveau décret sur l'immigration "la semaine prochaine"
Le décret interdit pour 90 jours aux ressortissants d'Irak, d'Iran, du Yémen, de Libye, de Somalie et du Soudan d'entrer aux Etats-Unis pour 90 jours, et à ceux de Syrie jusqu'à nouvel ordre.

" "Trump reste flou sur " la solution à deux États " — Israël
Selon l'homme fort de la Maison-Blanche, les Palestiniens doivent se débarrasser "de la haine ". "Nous verrons ce qui se passe". A ses côtés, Benjamin Netanyahu s'est dit disposé à aborder le dossier 'en substance' et non par le biais 'd'annonces'.

L'Apple WWDC 2017 se tiendra du 5 au 9 juin
C'est également durant cette conférence très importante, que l'on devrait découvrir des nouveautés autour de watchOS 4 et tvOS 11 .

La chaîne CNN, suspendue au Venezuela pour "propagande de guerre"
La chaîne citait le vice-président Tareck El Aissami comme un des organisateurs. Pas sûr que Donald Trump l'ai entendu de cette oreille.