potiner.com
potiner.com Juillet 25, 2017


Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron vise 60 milliards d'euros d'économies

17 Février 2017, 11:07 | Francine Poullain

Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron vise 60 milliards d'euros d'économies

Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron vise 60 milliards d'euros d'économies

Selon nos informations, le candidat d'En marche à l'élection présidentielle ambitionne de ramener le taux de dépenses publiques par rapport au PIB de 56 % à 53 % d'ici à la fin du prochain quinquennat. De fait, les coupures se feront dans l'organisation de l'État et Emmanuel Macron aurait déjà identifié de postes majeurs de dépenses dans lesquels des économies pourront être faites. Une baisse qui représenterait, en termes financiers, une baisse des dépenses de l'État de près de 60 milliards d'euros sur l'ensemble du quinquennat. "La France est le mauvais élève de l'Europe dans ce domaine, elle doit retrouver de la crédibilité", souligne l'entourage du candidat cité par le quotidien économique. Même si, au final, le " gain estimé " sera plus proche des 40 milliards d'euros...au mieux.

L'Apple WWDC 2017 se tiendra du 5 au 9 juin
C'est également durant cette conférence très importante, que l'on devrait découvrir des nouveautés autour de watchOS 4 et tvOS 11 .

Le candidat souhaiterait réaliser des économies sur la masse salariale des agents de l'État et par une nouvelle réduction des dotations des collectivités locales, croit savoir le quotidien économique. Mais la marge de manœuvre de l'ancien locataire de Bercy est extrêmement étroite, celui-ci ayant affirmé son refus d'une augmentation de la TVA et strict respect de ladite règle des 3%, objectif prévu pour cette année.

Le rugbyman Dan Carter, ivre au volant, présente ses excuses — Paris
Je vais devoir maintenant laisser la police et la justice faire leur travail et en assumer les conséquences. Dans la nuit de mercredi à jeudi, Dan Carter a été contrôlé avec un taux d'alcoolémie supérieur à 0,8 g/l.

Palestine : Les États-Unis peuvent renoncer à la solution à deux États
Un haut responsable de la Maison-Blanche avait expliqué avant la rencontre: "Nous n'allons pas dicter les termes de la paix". Enfin, sur l'Iran, Trump et Netanyaou sont résolumenten phase pour condamner l'accord signé par Obama le 14 janvier 2015.



Autres Nouvelles

À la mode Maintenant

L'OL assure à Alkmaar, Saint-Etienne s'incline à Manchester — Ligue Europa
Les Verts , qui ont su se montrés dangereux devant la cage mancunienne, ont toutefois manqué de précision pour espérer égaliser. Un deuxième but que Zlatan s'est chargé de marquer suite à un bon débordement de Marcus Rashford (75e).

Lexus LS 500h 2017 : la limousine Lexus passe à l'hybride à Genève
Le mode EV Only devrait privilégier la mobilité électrique, avant de solliciter le moteur thermique pour recharger les batteries. Rappelons que l'actuelle LS 600h affiche une puissance combinée de 445 chevaux et une consommation moyenne de 8,6 l/100 km.

La chaîne CNN, suspendue au Venezuela pour "propagande de guerre"
La chaîne citait le vice-président Tareck El Aissami comme un des organisateurs. Pas sûr que Donald Trump l'ai entendu de cette oreille.

" "Trump reste flou sur " la solution à deux États " — Israël
Selon l'homme fort de la Maison-Blanche, les Palestiniens doivent se débarrasser "de la haine ". "Nous verrons ce qui se passe". A ses côtés, Benjamin Netanyahu s'est dit disposé à aborder le dossier 'en substance' et non par le biais 'd'annonces'.