potiner.com
potiner.com Avril 29, 2017


Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron vise 60 milliards d'euros d'économies

17 Février 2017, 11:07 | Francine Poullain

Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron vise 60 milliards d'euros d'économies

Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron vise 60 milliards d'euros d'économies

Selon nos informations, le candidat d'En marche à l'élection présidentielle ambitionne de ramener le taux de dépenses publiques par rapport au PIB de 56 % à 53 % d'ici à la fin du prochain quinquennat. De fait, les coupures se feront dans l'organisation de l'État et Emmanuel Macron aurait déjà identifié de postes majeurs de dépenses dans lesquels des économies pourront être faites. Une baisse qui représenterait, en termes financiers, une baisse des dépenses de l'État de près de 60 milliards d'euros sur l'ensemble du quinquennat. "La France est le mauvais élève de l'Europe dans ce domaine, elle doit retrouver de la crédibilité", souligne l'entourage du candidat cité par le quotidien économique. Même si, au final, le " gain estimé " sera plus proche des 40 milliards d'euros...au mieux.

" "Trump reste flou sur " la solution à deux États " — Israël
Selon l'homme fort de la Maison-Blanche, les Palestiniens doivent se débarrasser "de la haine ". "Nous verrons ce qui se passe". A ses côtés, Benjamin Netanyahu s'est dit disposé à aborder le dossier 'en substance' et non par le biais 'd'annonces'.

Le candidat souhaiterait réaliser des économies sur la masse salariale des agents de l'État et par une nouvelle réduction des dotations des collectivités locales, croit savoir le quotidien économique. Mais la marge de manœuvre de l'ancien locataire de Bercy est extrêmement étroite, celui-ci ayant affirmé son refus d'une augmentation de la TVA et strict respect de ladite règle des 3%, objectif prévu pour cette année.

Emplois fictifs du FN : un rapport accablant pour Marine Le Pen
La justice française enquête également sur plusieurs assistants parlementaires européens d'eurodéputés du Front national . Embauché pour un trois quart temps, Thierry Légier est alors rémunéré 7.237 euros nets mensuels.

Edf : Pas de rebond attendu avant 2018
Nous savons traverser des années difficiles comme 2016 et encore 2017, nous savons y faire face et nous voyons déjà se profiler avec certitude le rebond de 2018.



Autres Nouvelles

À la mode Maintenant

Mobilisation contre le CETA à l'heure du vote du Parlement européen — Strasbourg
Les membres du Parlement européen ont voté mercredi pour approuver un accord commercial historique avec le Canada. Le rapport présente un ensemble de recommandations afin que le Ceta intègre les termes de l'accord de Paris.

La reine Paola hospitalisée pour une fracture du col du fémur
Fin décembre, la reine Paola avait été hospitalisée pendant une semaine pour une fracture vertébrale suite à une chute. Sa revalidation devait prendre plusieurs mois, avait à ce moment annoncé les cliniques Saint-Luc.

Trump loue les liens "indestructibles" des Etats-Unis avec Israël
Ce revirement américain, annoncé mardi soir par un responsable de la Maison Blanche, a provoqué la colère des palestiniens. Le président américain a rencontré le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou à la Maison Blanche.

Donald Trump trace les lignes d'une nouvelle politique avec Israël
Ces dernières semaines, le président américain n'a cessé de répéter que son élection était une aubaine pour l'Etat hébreu. Toujours d'après le responsable américain, le principal objectif est d'obtenir un accord pacifique entre les deux états.