potiner.com
potiner.com Mai 29, 2017


Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron vise 60 milliards d'euros d'économies

17 Février 2017, 11:07 | Francine Poullain

Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron vise 60 milliards d'euros d'économies

Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron vise 60 milliards d'euros d'économies

Selon nos informations, le candidat d'En marche à l'élection présidentielle ambitionne de ramener le taux de dépenses publiques par rapport au PIB de 56 % à 53 % d'ici à la fin du prochain quinquennat. De fait, les coupures se feront dans l'organisation de l'État et Emmanuel Macron aurait déjà identifié de postes majeurs de dépenses dans lesquels des économies pourront être faites. Une baisse qui représenterait, en termes financiers, une baisse des dépenses de l'État de près de 60 milliards d'euros sur l'ensemble du quinquennat. "La France est le mauvais élève de l'Europe dans ce domaine, elle doit retrouver de la crédibilité", souligne l'entourage du candidat cité par le quotidien économique. Même si, au final, le " gain estimé " sera plus proche des 40 milliards d'euros...au mieux.

Donald Trump trace les lignes d'une nouvelle politique avec Israël
Ces dernières semaines, le président américain n'a cessé de répéter que son élection était une aubaine pour l'Etat hébreu. Toujours d'après le responsable américain, le principal objectif est d'obtenir un accord pacifique entre les deux états.

Le candidat souhaiterait réaliser des économies sur la masse salariale des agents de l'État et par une nouvelle réduction des dotations des collectivités locales, croit savoir le quotidien économique. Mais la marge de manœuvre de l'ancien locataire de Bercy est extrêmement étroite, celui-ci ayant affirmé son refus d'une augmentation de la TVA et strict respect de ladite règle des 3%, objectif prévu pour cette année.

Conflit israélo-palestinien " la solution à deux Etats est la seule possible "
Mardi, le responsable de la Maison Blanche avait indiqué sous le couvert de l'anonymat qu'"une solution à deux Etats qui n'apporte pas la paix est un objectif que personne ne cherche à atteindre".

Palestine : Les États-Unis peuvent renoncer à la solution à deux États
Un haut responsable de la Maison-Blanche avait expliqué avant la rencontre: "Nous n'allons pas dicter les termes de la paix". Enfin, sur l'Iran, Trump et Netanyaou sont résolumenten phase pour condamner l'accord signé par Obama le 14 janvier 2015.



Autres Nouvelles

À la mode Maintenant

Sénégal: Barthélémy Dias condamnée à 2 ans de prison pour meurtre
Dias avait été levée le 11 novembre 2016, et son procès s'était ouvert le 1er décembre. Le procureur de la République avait requis contre lui, 10 ans de prison.

Trump: nouveau décret sur l'immigration "la semaine prochaine"
Le décret interdit pour 90 jours aux ressortissants d'Irak, d'Iran, du Yémen, de Libye, de Somalie et du Soudan d'entrer aux Etats-Unis pour 90 jours, et à ceux de Syrie jusqu'à nouvel ordre.

Ivre, il agresse le maire avec une carotte — Dordogne
Si ce point n'est pas précisé, le maire de Bergerac est vraisemblablement ressorti indemne de cette attaque. Jugé hier, mardi 14 février, en comparution immédiate, il a été condamné à quatre mois de prison ferme .

Snapchat valorisé moins de 20 Mds$
Snapchat revendique 158 millions d'utilisateurs journaliers actifs à fin décembre, en augmentation de 48%. L'introduction en Bourse de Snap s'affine de semaine en semaine.