potiner.com
potiner.com Février 20, 2017


Les États-Unis peuvent renoncer à la solution à deux États — Palestine

17 Février 2017, 11:22 | Jean-Luc Gavreau

Après sa rencontre avec le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou, Donald Trump a dévoilé sa position sur les moyens d'aboutir à un accord de paix dans le conflit israélo-palestinien.

La Maison-Blanche soutient qu'elle n'a pas poussé M. Flynn vers la sortie en raison de ses communications avec l'ambassadeur russe, mais plutôt parce qu'il n'a pas été honnête avec le vice-président Mike Pence quant au contenu de ces discussions.

Selon le président américain, Israël est confronté à des défis "énormes en matière de sécurité, y compris la menace des ambitions nucléaires de l'Iran".

Le président américain a, également, réitéré son hostilité à l'Iran et a affirmé qu'il ne permettrait jamais à ce pays d'obtenir l'arme nucléaire.

Il a déclaré que cette solution, défendue par la communauté internationale, "n'est pas la seule solution possible pour la paix" dans la région.

" "Trump reste flou sur " la solution à deux États " — Israël
Selon l'homme fort de la Maison-Blanche, les Palestiniens doivent se débarrasser "de la haine ". "Nous verrons ce qui se passe". A ses côtés, Benjamin Netanyahu s'est dit disposé à aborder le dossier 'en substance' et non par le biais 'd'annonces'.

Alliés historiques - Israël est le récipiendaire de la plus généreuse des aides militaires américaines avec quelque 38 milliards de dollars sur dix ans - les États-Unis et l'État hébreu entretiennent des "liens indestructibles", a vanté M. Trump.

Une stratégie israélienne pure et dure qui risque malgré tout de rencontrer des surprises.

Les propos de Donald Trump sur Israël mercredi ne sont pas seulement indignes, ils sont affligeants. "Nous ne dicterons pas les termes de ce que sera la paix", a ajouté le responsable. Trump a salué en Netanyahu sa " grande clairvoyance " et son " courage " dans sa confrontation avec l'islam radical.

Il a confirmé que son administration étudiait toujours la possibilité de déménager l'ambassade des Etats-Unis de Tel-Aviv vers Jérusalem, malgré les mises en garde des Palestiniens. Le président américain a même appelé à "la retenue " sur les implantations en Cisjordanie. Un rapport, confidentiel, dont l'URL a été révélé par le site français Mediapart le jour du départ de Benjamin Netanyahu pour Washington. Il a toutefois estimé qu'Israël avait été traité de manière "très injuste" par les Nations unies, qui ont récemment condamné l'extension de toutes les colonies, y compris à Jérusalem-Est.

" J'ai longtemps cru que la solution à deux États semblait être la plus simple".

Lexus LS 500h 2017 : la limousine Lexus passe à l'hybride à Genève
Le mode EV Only devrait privilégier la mobilité électrique, avant de solliciter le moteur thermique pour recharger les batteries. Rappelons que l'actuelle LS 600h affiche une puissance combinée de 445 chevaux et une consommation moyenne de 8,6 l/100 km.

Une Iranienne brandissant une caricature de Donald Trump assortie du vieux slogan "A bas l'Amérique", à l'occasion du 38e anniversaire de la révolution islamique, le 10 février 2017 à Téhéran.

l'Iran en tête des sujets à traiter Sur l'Iran enfin, qui figurerait en tête des sujets à traiter, les deux hommes ont déjà accordé leurs violons par une série de prises de langue discrètes du Mossad avec les conseillers de Donald Trump et les responsables pressentis des services de renseignement américains.

"Nos deux pays continueront à grandir". "Il faut parler au peuple iranien avec respect".

Trump avant d'ajouter à l'attention de Netanyahu: "Vous le savez, n'est-ce pas?".

François Hollande hausse le ton — Violences en banlieue
Cette affaire a envenimé des rapports déjà conflictuels entre jeunes et policiers dans les quartiers sensibles en France. Bruno le Roux, son ministre de l'Intérieur, rencontrera quant à lui des policiers puis des jeunes à Sarcelles.



Autres Nouvelles

À la mode Maintenant

Trump loue les liens "indestructibles" des Etats-Unis avec Israël
Ce revirement américain, annoncé mardi soir par un responsable de la Maison Blanche, a provoqué la colère des palestiniens. Le président américain a rencontré le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou à la Maison Blanche.

Le rugbyman Dan Carter, ivre au volant, présente ses excuses — Paris
Je vais devoir maintenant laisser la police et la justice faire leur travail et en assumer les conséquences. Dans la nuit de mercredi à jeudi, Dan Carter a été contrôlé avec un taux d'alcoolémie supérieur à 0,8 g/l.

Box internet : TF1 menace de couper les flux de ses chaînes
L'objectif est d'obtenir 100 millions d'euros par an, soit six fois plus que ce qu'elle touche actuellement . De son côté, le groupe TF1 rétorque que "le signal de TF1 est rémunéré en Belgique par Orange et Altice ".

Les députés soutiennent l'accord commercial UE-Canada — CETA
Jean-Luc Mélenchon dénonce "les effets dévastateurs des logiques de libéralisation poursuivies actuellement". Malgré ces nombreuses inquiétudes, la Commission européenne ne compte pas s'arrêter en si bon chemin.