potiner.com
potiner.com Avril 29, 2017


Le délit d'entrave à l'IVG sur internet définitivement adopté par le Parlement

16 Février 2017, 08:05 | Fabienne Pueyrredon

Le texte, porté par la gauche, vise à étendre le délit d'entrave à l'IVG prévu par le Code de la santé publique, à des sites Internet. Après trois mois de débats houleux, le Parlement français a définitivement adopté jeudi cette proposition de loi socialiste. Sont visés par ce texte, sous couvert d'interdire une soi-disant désinformation en matière d'avortement, les sites pro-vie qui s'efforcent d'aider les femmes à garder leur enfant plutôt qu'à le supprimer.

Ces sites, souvent tenus par des catholiques, sont dans le viseur du gouvernement qui les soupçonne de délivrer des informations et conseils biaisés sur l'IVG. Les Républicains, eux, ont voté contre ce qu'ils considèrent comme "une atteinte à la liberté d'expression ".

Fronde chez Les Républicains : François Fillon va déjeuner avec Nicolas Sarkozy
Sur France 2, Nathalie Kosciusko-Morizet a évoqué "une campagne qui se mène dans un contexte difficile". Des conseils que s'est empressé de lui prodiguer Nicolas Sarkozy.

Les sites internet qui "trompent délibérément les internautes en se faisant passer pour des sites officiels ou neutres, et cherchant à dissuader les femmes de recourir à l'IVG", selon les mots de la ministre des Droits des femmes Laurence Rossignol, seront désormais passibles de poursuite.

Le délit d'entrave numérique à l'IVG est une déclinaison du délit d'entrave à l'IVG, institué en 1993, afin de lutter contre les "commandos" anti-IVG, qui avaient pris à l'époque l'habitude de venir perturber les établissements pratiquant l'avortement. "A condition de dire sincèrement qui ils sont, ce qu'ils font et ce qu'ils veulent", a-t-elle assuré. Au contraire, le député Les Républicains Christian Kert, a dénoncé une loi qui menace "la liberté de pensée" et "met en place une véritable censure gouvernementale" que le Conseil constitutionnel n'acceptera pas.

Israël : grâce à Trump, l'extrême droite se sent pousser des ailes
Et de ce point de vue, c'est vrai que la rencontre aura été en tout point conforme à ce que l'on pouvait imaginer. Samedi, il a ouvertement pressé le Premier ministre de profiter d'une "occasion historique" pour informer M.

Dans un communiqué envoyé le 26 janvier après le premier vote de l'Assemblée nationale, l'association Alliance Vita dénonçait "un texte redoutable pour la liberté d'expression et la liberté d'information des femmes concernées".

Un bar-brasserie primé par erreur par le Guide Michelin — Bourges
Un modeste troquet, qui se situe rue de la Chapelle à Bourges, propose des menus à partir de 10€ mais aussi des buffets à volonté. On fait une cuisine rapide, maison, buffet à volonté, plat du jour, dessert ", explique-t-elle à France Bleu .



Autres Nouvelles

À la mode Maintenant

Piratage de comptes : Yahoo alerte encore des utilisateurs
La société soupçonne l'intervention d'un gouvernement étranger derrière cette attaque, mais n'a pas donné plus de précision. Ce n'est pas la première fois que les comptes Yahoo! sont ciblés par des attaques de masse.

Le gouvernement tente d'éviter l'embrasement — Affaire Théo
Cette affaire a envenimé des rapports déjà conflictuels entre jeunes et policiers dans les quartiers sensibles en France. D'autant qu'il venait d'effectuer un déplacement dans le Val-d'Oise consacré au " lien police-population ".

François Fillon enfile le costume de Nicolas Sarkozy
L'hebdomadaire d'investigation, à l'origine des révélations sur les Fillon, affirme dans son édition à paraître mercredi que M. Partant de là, on va tout droit dans le mur", a fustigé mercredi le député Georges Fenech sur Radio Classique.

Rennes - Gourcuff forfait à Marseille
Cependant, il " court à nouveau " a indiqué son père avant de continuer: " Mais il serait prématuré de l'intégrer dès samedi ". Déjà absent contre Nice (2-2), Yoann Gourcuff devrait encore manquer le déplacement de Rennes à Marseille, samedi (17h00).