potiner.com
potiner.com Juillet 28, 2017


La chaîne CNN, suspendue au Venezuela pour "propagande de guerre"

16 Février 2017, 09:53 | Jean-Luc Gavreau

La chaîne CNN, suspendue au Venezuela pour "propagande de guerre"

L’arrêt du signal de CNN en espagnol le 15 février intervient deux jours après que les Etats Unis ont infligé des sanctions au vice-président du pays Tareck El Aissami

Deux jours seulement après l'annonce des sanctions infligées par les Etats-Unis au vice-président du pays, Tareck El Aissami, pour trafic de drogue, le gouvernement Maduro a décidé de passer à l'action.

Mercredi, les opérateurs de câble présents au Venezuela avaient coupé le signal de CNN en espagnol - principale chaîne d'informations en Amérique latine - sur ordre du gouvernement du président socialiste Nicolas Maduro, qui a accusé la chaîne de faire de la "propagande de guerre". La chaîne citait le vice-président Tareck El Aissami comme un des organisateurs. La chaîne américaine CNN en espagnol a tout simplement été coupée.

"CNN défend le travail journalistique de notre chaîne et notre engagement en faveur de la vérité et de la transparence", a réagi un porte-parole, annonçant que CNN en espagnol serait désormais disponible gratuitement au Venezuela sur YouTube.

François Fillon mise sur la majorité pénale à 16 ans
Sa popularité s'établit désormais à 25%, soit la 22ème place sur 31 du classement des personnalités politiques. Car à peine était-il sorti de chez Nicolas Sarkozy qu'un nouveau sondage était publié.

L'origine de ce conflit entre le gouvernement vénézuélien et le média américain remonte à la diffusion d'un reportage le 6 février sur un trafic supposé de visas et de passeports vénézuéliens à l'ambassade du pays en Irak. Cette qualification interdit à tout individu ou organisme américain de faire affaire avec lui, et autorise le gel de ses avoirs et de ses biens aux Etats-Unis. "Je veux que CNN sorte du Venezuela, dehors", s'était-il exclamé lors de son émission hebdomadaire.

L'affaire est remontée jusque dans les plus hautes sphères de l'état sud-américain. "Nous vaincrons", a-t-il écrit.

"S'ils (les Etats-Unis) nous agressent, nous n'allons pas nous taire; Le Venezuela va répondre avec fermeté".

François Fillon enfile le costume de Nicolas Sarkozy
L'hebdomadaire d'investigation, à l'origine des révélations sur les Fillon, affirme dans son édition à paraître mercredi que M. Partant de là, on va tout droit dans le mur", a fustigé mercredi le député Georges Fenech sur Radio Classique.

Les sanctions imposées au vice-président vénézuélien ne sont pourtant pas le fruit d'une décision de la nouvelle administration américaine, selon des propos recueillis anonymement par Bloomberg auprès d'un responsable américain.

Pas sûr que Donald Trump l'ai entendu de cette oreille.

Ces sanctions contre le numéro deux du pays vont encore envenimer les relations entre Washington et Caracas, qui se sont tendues après l'arrivée au pouvoir en 1999 de Chavez, devenu célèbre pour ses diatribes anti-américaines.

16 morts dans un attentat à la voiture piégée à Bagdad — Irak
Vingt-cinq personnes ont été blessées dans l'attaque de jeudi, qui n'a pas été revendiquée dans l'immédiat, a-t-il ajouté. L'EI a revendiqué l'attaque dans un communiquant, en affirmant avoir visé "un rassemblement de chiites".

Donald Trump a accompagné son message d'une photo où il est accompagné de son vice président Mike Pence, du sénateur républicain Marco Rubio ainsi que de Lilian Tintori, l'épouse de l'opposant vénézuélien emprisonné.



Autres Nouvelles

À la mode Maintenant

TF1: bénéfice net du groupe divisé par deux en 2016
A l'issue de 2016, le groupe présente une trésorerie nette de 186,7 millions d'euros ce qui lui laisse une marge de manoeuvre pour d'éventuelles acquisitions.

Edf : Pas de rebond attendu avant 2018
Nous savons traverser des années difficiles comme 2016 et encore 2017, nous savons y faire face et nous voyons déjà se profiler avec certitude le rebond de 2018.

Flynn, Trump et le Kremlingate — États-Unis
Michael Flynn assure alors à l'ambassadeur russe à Washington "que le prochain gouvernement sera moins sévère". Il n'aura pas fallu attendre longtemps le premier coup de tonnerre sur la Maison-Blanche de Donald Trump.

PSG : Thiago Silva touché moralement
En effet, d'après les informations de Canal Supporters , Thiago Silva souffre bien d'une " contusion profonde du mollet gauche ". On dirait qu'il s'est tétanisé à l'approche de l'événement, " raconte un habitué des séances d'entraînement.