potiner.com
potiner.com Mars 23, 2017


François Hollande hausse le ton — Violences en banlieue

16 Février 2017, 10:24 | Emma Bardin

Dix personnes ont été interpellées dans la nuit de dimanche à lundi en Seine-Saint-Denis pour des violences urbaines, a-t-on appris auprès de la préfecture de police de Paris. "On ne peut pas accepter, à cause d'un drame que j'ai moi-même dénoncé, qu'il y ait de la casse", a-t-il souligné lors d'une table ronde sur la "Garantie jeune", avec des bénéficiaires de ce dispositif d'insertion professionnelle et des élus.

"Le respect, c'est aussi à l'égard des biens publics, de la propriété privée", a-t-il ajouté en condamnant fermement les violences survenues depuis près d'une semaine en banlieue parisienne, où des policiers ont été pris à partie et des véhicules incendiés. Ce jeune noir de 22 ans a été victime d'un viol présumé lors d'une interpellation le 2 février.

"Je refuserai aussi toutes les provocations, tous ceux qui veulent diviser, qui veulent séparer, qui veulent opposer, qui veulent briser ce qui est la vie en commun", a-t-il insisté. Le jeune homme noir a dit avoir été violé par un policier avec une matraque.

Bachar accuse Paris d'être " responsable" des tueries en Syrie
A la question Vladimir Poutine est-il le vrai décideur en Syrie? , Bachar al-Assad répond sans hésitation: "Non, il ne l'est pas". Pour une simple raison: "parce que les terroristes ont le soutien de nombreux pays occidentaux, y compris la France ".

Bruno le Roux, son ministre de l'Intérieur, rencontrera quant à lui des policiers puis des jeunes à Sarcelles. Cette affaire a envenimé des rapports déjà conflictuels entre jeunes et policiers dans les quartiers sensibles en France.

Cette question avait déjà été au cœur des émeutes qui avaient enflammé la France en 2005, pendant trois semaines, après la mort de deux adolescents électrocutés dans un transformateur, où ils se cachaient de la police.

En déplacement à Aubervilliers ce mardi, François Hollande a rappelé que "s'il y a des manifestations, il n'y a pas l'autorisation de casser".

Améliore sa marge opérationnelle en 2016 — Valeo
Sur la totalité du chiffre d'affaires, le remplacement a représenté un volume de 1,679 milliard d'euros, en hausse de 5 %. La locomotive asiatique Toutes les régions croissent pour Valeo à un rythme bien supérieur à la production automobile.

Le gouvernement craint désormais une multiplication des incidents dans les banlieues déshéritées. "Il est très important de montrer que nous sommes capables de vivre ensemble dans une société apaisée".

Bruno Le Roux, en déplacement dans d'autres villes de banlieue, a jugé que "ceux qui manifestent en cassant ne servent en rien les intérêts qu'ils prétendent mettre en avant".

Une bombe dans un sanctuaire soufi fait environ 35 morts — Pakistan
Lundi dernier à Lahore, un attentat suicide revendiqué par une faction des talibans pakistanais avait fait 13 morts. L'attentat a eu lieu dans la ville de Sehwan , à environ 200 km au nord-est de Karachi .



Autres Nouvelles

À la mode Maintenant

Star Wars - The Last Jedi : La première image promotionnelle du film !
Les trois héros n'ont presque pas changé, puisque le film débute immédiatement après Star Wars: Le Réveil de la Force. Cette injustice va être réparée puisqu'il a annoncé lui-même sur Twitter son engagement pour Le dernier Jedi.

Trump loue les liens "indestructibles" entre les Etats-Unis et Israël
Donald Trump a également pressé les Palestiniens de se débarrasser de leur " haine " supposée à l'égard des Israéliens. Les propos de Donald Trump sur Israël mercredi ne sont pas seulement indignes, ils sont affligeants.

La diversification payante — Foncière des Régions
En parallèle, FDR a cédé 1,6 milliard d'euros d'actifs non stratégiques, dont des maisons de retraite médicalisées (EHPAD) acquises par Primonial Reim.

François Fillon enfile le costume de Nicolas Sarkozy
L'hebdomadaire d'investigation, à l'origine des révélations sur les Fillon, affirme dans son édition à paraître mercredi que M. Partant de là, on va tout droit dans le mur", a fustigé mercredi le député Georges Fenech sur Radio Classique.