potiner.com
potiner.com Mars 23, 2017


Conflit israélo-palestinien : Trump s'éloigne de la solution à deux États

17 Février 2017, 01:10 | Jean-Luc Gavreau

Profil et circonstances de la mort de Kim Jong-Nam assassiné lundi à Kuala Lumpur éléments de l'enquête

Profil et circonstances de la mort de Kim Jong-Nam assassiné lundi à Kuala Lumpur éléments de l'enquête

Le président des Etats-Unis a estimé que "la solution à deux Etats" n'était pas la seule voie possible pour régler le conflit israélo-palestinien. Donald Trump a reçu ce mercredi le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, à la Maison-Blanche.

"Nous allons y travailler de manière très diligente", a-t-il dit lors d'une conférence de presse, sans offrir de nouvelles perspectives. Dans le même entretien, M. Trump dit vouloir un accord "bon pour toutes les parties".

"Pour comprendre pourquoi Benyamin Netanyahou, qui avait officiellement soutenu la solution à deux États, fait marche arrière, il faut prendre la mesure géographique du problème: Israël et la Cisjordanie couvrent en tout 26 000 km".

TF1: bénéfice net du groupe divisé par deux en 2016
A l'issue de 2016, le groupe présente une trésorerie nette de 186,7 millions d'euros ce qui lui laisse une marge de manoeuvre pour d'éventuelles acquisitions.

Au lieu de s'adresser au journaliste, Donald Trump s'est tout simplement tourné vers le premier ministre israélien pour donner sa réponse. Un déménagement qui marquerait là aussi une rupture avec la position historique des Etats-Unis. Le président américain a en effet dissocié pour la première fois l'objectif d'une paix entre Israël et les Palestiniens de la création d'un Etat pour les seconds à côté de l'Etat juif.

Trump n'a pas vraiment laissé entrevoir d'avancée sur ce sujet à la Maison-Blanche. Y renoncer "n'a aucun sens", a réagi Hanane Achraoui, une des dirigeantes de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), dénonçant "une politique pas responsable". Le Hamas a dénoncé "un jeu fourbe" de Washington.

Apres 8 années difficiles face à Barack Obama, Bibi Netanyahou s'attend à une rencontre bien plus conviviale avec Donald Trump.

Snapchat valorisé moins de 20 Mds$
Snapchat revendique 158 millions d'utilisateurs journaliers actifs à fin décembre, en augmentation de 48%. L'introduction en Bourse de Snap s'affine de semaine en semaine.

Pour autant, Donald Trump a appelé les deux parties israélienne et palestinienne à faire des "compromis".

Benjamin Netanyahu, qui avait vu dans la victoire de son "ami, le président Trump" une "chance formidable" pour Israël, devra toutefois confronter les promesses du milliardaire américain avec la réalité encore floue de sa politique sur le conflit israélo-palestinien. Donald Trump a également pressé les Palestiniens de se débarrasser de leur "haine" supposée à l'égard des Israéliens. "Nous verrons ce qui se passe".

Un transfert de la représentation diplomatique étasunienne de Tel Aviv à Jérusalem aurait une grande portée symbolique, car la ville sainte n'a jamais été reconnue par la communauté internationale comme la capitale de l'Etat hébreu.

Ashton Kutcher, ému aux larmes, dénonce le tourisme sexuel
J'ai vu une vidéo d'une enfant du même âge que la mienne violée par un Américain qui faisait du tourisme sexuel au Cambodge. Nous étions la dernière ligne de défense, un acteur et sa fondation ", explique-t-il.



Autres Nouvelles

À la mode Maintenant

Edf : Pas de rebond attendu avant 2018
Nous savons traverser des années difficiles comme 2016 et encore 2017, nous savons y faire face et nous voyons déjà se profiler avec certitude le rebond de 2018.

Les anti-mariage pour tous ont été "humiliés" par Hollande, selon Macron
Selon lui, les ennemis du mariage homosexuel ont été "humiliés " sous François Hollande. Or "il ne faut jamais humilier, il faut parler, il faut +partager+ des désaccords".

Attention, Bison Futé prévoit une circulation difficile — Vacances d'hiver
Bison Futé annonce ainsi un samedi 18 février NOIR dans le sens des départs et ROUGE dans le sens des retours. Des difficultés sont également à prévoir sur la traversée de la Bourgogne-Franche-Comté en direction de Lyon.

Emplois fictifs du FN : un rapport accablant pour Marine Le Pen
La justice française enquête également sur plusieurs assistants parlementaires européens d'eurodéputés du Front national . Embauché pour un trois quart temps, Thierry Légier est alors rémunéré 7.237 euros nets mensuels.