potiner.com
potiner.com Juillet 28, 2017


Colère des Palestiniens : " Trump veut plaire à la coalition extrémiste de Netanyahu "

16 Février 2017, 11:50 | Jean-Luc Gavreau

Colère des Palestiniens : " Trump veut plaire à la coalition extrémiste de Netanyahu "

Colère des Palestiniens :

Et d'ajouter: " Nous ne dicterons pas les termes de ce que sera la paix".

Pourtant, le responsable américain a estimé que "la paix est l'objectif, que cela soit sous la forme d'une solution à deux Etats si c'est ce que les parties veulent, ou quelque chose d'autre si les parties le veulent".

En prenant ses distances avec la solution à deux Etats pour régler l'un des plus vieux conflits du globe, Donald Trump a ravi la droite israélienne, alarmé les Palestiniens et de nouveau semé la confusion sur ses desseins. La solution à deux Etats est aussi la référence d'une grande partie de la communauté internationale, de l'ONU à la Ligue arabe, en passant par l'Union européenne. Le président américain a en effet dissocié pour la première fois l'objectif d'une paix entre Israël et les Palestiniens de la création d'un Etat pour les seconds à côté de l'Etat juif.

"Il n'y a pas d'autre solution au problème entre Palestiniens et Israéliens, pas d'autre que la solution consistant à établir deux Etats, et nous devrions faire tout notre possible pour la maintenir", a-t-il dit lors d'une visite au Caire.

Bachar accuse Paris d'être " responsable" des tueries en Syrie
A la question Vladimir Poutine est-il le vrai décideur en Syrie? , Bachar al-Assad répond sans hésitation: "Non, il ne l'est pas". Pour une simple raison: "parce que les terroristes ont le soutien de nombreux pays occidentaux, y compris la France ".

Un tel revirement de la présidence américaine pourrait toutefois provoquer la colère du monde musulman, notamment des pays sunnites qui soutiennent les États-Unis dans leur combat contre l'État islamique et l'Iran chiite.

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a lui prévenu que "tout doit être fait " pour préserver la solution à deux États, après avoir rencontré le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi.

Lors de son discours durant la campagne présidentielle devant l'Aipac, un lobby pro-israélien, Donald Trump s'était montré plus flou: "C'est avant tout les parties qui doivent négocier ensemble une résolution".

Personne, et aucun Etat, ne peut accepter en 2017 l'institutionnalisation d'un Etat d'Apartheid entre Méditerranée et Jourdain, alors que c'est précisément en réponse à la demande de la communauté internationale que l'OLP a reconnu l'Etat d'Israël dans ses frontières de 1967 et accepté d'édifier l'Etat de Palestine sur seulement 22% du territoire de la Palestine historique.

Israël-Palestine : vers un seul État binational ?
La communauté internationale accuse Israël d'être responsable du blocage du processus de paix, notamment en raison de sa politique d'expansion des colonies.

Il y a peu de chances que les Palestiniens acceptent une solution qui ne prévoirait pas d'État palestien, ajoute le quotidien.

Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou a été accueilli comme un ami de la famille à la Maison Blanche. Depuis l'investiture de Donald Trump, Benjamin Netanyahu a annoncé la construction de plus de 5 000 logements en Cisjordanie, ainsi que de la première nouvelle colonie depuis plus de vingt ans.

Il joue avec le feu palestinien, ce Donald Trump conseillé par son gendre Jared Kushner et son ambassadeur David Friedman, qui tous deux ont financé des implantations juives.

François Hollande hausse le ton — Violences en banlieue
Cette affaire a envenimé des rapports déjà conflictuels entre jeunes et policiers dans les quartiers sensibles en France. Bruno le Roux, son ministre de l'Intérieur, rencontrera quant à lui des policiers puis des jeunes à Sarcelles.



Autres Nouvelles

À la mode Maintenant

Le gouvernement tente d'éviter l'embrasement — Affaire Théo
Cette affaire a envenimé des rapports déjà conflictuels entre jeunes et policiers dans les quartiers sensibles en France. D'autant qu'il venait d'effectuer un déplacement dans le Val-d'Oise consacré au " lien police-population ".

Affaire Théo : l'IGPN saisi après un nouveau témoignage accablant
Toujours selon le jeune homme, les policiers l'ont ensuite emmené au commissariat et lui ont affirmé qu'il était en garde à vue . Avec sans doute un effet tâche d'huile à Argenteuil où 11 personnes ont été interpellées dans la nuit de dimanche à lundi.

Une bombe dans un sanctuaire soufi fait environ 35 morts — Pakistan
Lundi dernier à Lahore, un attentat suicide revendiqué par une faction des talibans pakistanais avait fait 13 morts. L'attentat a eu lieu dans la ville de Sehwan , à environ 200 km au nord-est de Karachi .

Améliore sa marge opérationnelle en 2016 — Valeo
Sur la totalité du chiffre d'affaires, le remplacement a représenté un volume de 1,679 milliard d'euros, en hausse de 5 %. La locomotive asiatique Toutes les régions croissent pour Valeo à un rythme bien supérieur à la production automobile.