potiner.com
potiner.com Mai 30, 2017


Colère des Palestiniens : " Trump veut plaire à la coalition extrémiste de Netanyahu "

16 Février 2017, 11:50 | Jean-Luc Gavreau

La colonie israélienne de Kiryat Arba en Cisjordanie le 7 janvier 2017 à Hébron

La colonie israélienne de Kiryat Arba en Cisjordanie le 7 janvier 2017 à Hébron

Et d'ajouter: " Nous ne dicterons pas les termes de ce que sera la paix".

Pourtant, le responsable américain a estimé que "la paix est l'objectif, que cela soit sous la forme d'une solution à deux Etats si c'est ce que les parties veulent, ou quelque chose d'autre si les parties le veulent".

En prenant ses distances avec la solution à deux Etats pour régler l'un des plus vieux conflits du globe, Donald Trump a ravi la droite israélienne, alarmé les Palestiniens et de nouveau semé la confusion sur ses desseins. La solution à deux Etats est aussi la référence d'une grande partie de la communauté internationale, de l'ONU à la Ligue arabe, en passant par l'Union européenne. Le président américain a en effet dissocié pour la première fois l'objectif d'une paix entre Israël et les Palestiniens de la création d'un Etat pour les seconds à côté de l'Etat juif.

"Il n'y a pas d'autre solution au problème entre Palestiniens et Israéliens, pas d'autre que la solution consistant à établir deux Etats, et nous devrions faire tout notre possible pour la maintenir", a-t-il dit lors d'une visite au Caire.

Roman Polanski. Son affaire de viol bientôt soldée par un accord ?
Elle affirme dans ses mémoires avoir pardonné à Polanski: "Je ne lui ai pas pardonné pour lui, je l'ai fait pour moi". Comme le rapporte le site américain, l'accord aurait été rompu par la juge .

Un tel revirement de la présidence américaine pourrait toutefois provoquer la colère du monde musulman, notamment des pays sunnites qui soutiennent les États-Unis dans leur combat contre l'État islamique et l'Iran chiite.

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a lui prévenu que "tout doit être fait " pour préserver la solution à deux États, après avoir rencontré le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi.

Lors de son discours durant la campagne présidentielle devant l'Aipac, un lobby pro-israélien, Donald Trump s'était montré plus flou: "C'est avant tout les parties qui doivent négocier ensemble une résolution".

Personne, et aucun Etat, ne peut accepter en 2017 l'institutionnalisation d'un Etat d'Apartheid entre Méditerranée et Jourdain, alors que c'est précisément en réponse à la demande de la communauté internationale que l'OLP a reconnu l'Etat d'Israël dans ses frontières de 1967 et accepté d'édifier l'Etat de Palestine sur seulement 22% du territoire de la Palestine historique.

François Fillon veut mettre la majorité pénale à 16 ans
Les conséquences de l'abaissement de la majorité pénale à 16 ans seront prises en compte dans le plan modernisation de la justice. Comme Sarkozy dans ses grandes heures, qu'il avait rencontré plus tôt dans la journée pour un déjeuner "chaleureux".

Il y a peu de chances que les Palestiniens acceptent une solution qui ne prévoirait pas d'État palestien, ajoute le quotidien.

Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou a été accueilli comme un ami de la famille à la Maison Blanche. Depuis l'investiture de Donald Trump, Benjamin Netanyahu a annoncé la construction de plus de 5 000 logements en Cisjordanie, ainsi que de la première nouvelle colonie depuis plus de vingt ans.

Il joue avec le feu palestinien, ce Donald Trump conseillé par son gendre Jared Kushner et son ambassadeur David Friedman, qui tous deux ont financé des implantations juives.

Israël-Palestine : vers un seul État binational ?
La communauté internationale accuse Israël d'être responsable du blocage du processus de paix, notamment en raison de sa politique d'expansion des colonies.



Autres Nouvelles

À la mode Maintenant

Edf : Pas de rebond attendu avant 2018
Nous savons traverser des années difficiles comme 2016 et encore 2017, nous savons y faire face et nous voyons déjà se profiler avec certitude le rebond de 2018.

Game of Thrones nous fait enfin connaître sa date de sortie
Une phrase qui laisse donc peu de place au doute: réservez votre dimanche 25 juin prochain (ou posez une RTT le lendemain). Mais le tournage de cette nouvelle saison a pris de nombreux retards, d'où cette diffusion relativement tardive.

Emplois fictifs du FN : un rapport accablant pour Marine Le Pen
La justice française enquête également sur plusieurs assistants parlementaires européens d'eurodéputés du Front national . Embauché pour un trois quart temps, Thierry Légier est alors rémunéré 7.237 euros nets mensuels.

Le délit d'entrave à l'IVG sur internet définitivement adopté par le Parlement
Après trois mois de débats houleux, le Parlement français a définitivement adopté jeudi cette proposition de loi socialiste. Les Républicains, eux, ont voté contre ce qu'ils considèrent comme " une atteinte à la liberté d'expression ".