potiner.com
potiner.com Février 20, 2017


Affaire Théo : l'IGPN saisi après un nouveau témoignage accablant

16 Février 2017, 11:02 | Emma Bardin

Affaire Théo : des incidents après un important rassemblement à Bobigny

Samedi en fin d'après-midi à Bobigny un rassemblement sous les fenêtres du palais de justice a viré à la guérilla urbaine

"Le respect, c'est celui qui est dû à ces jeunes quand ils sont contrôlés, lorsqu'ils sont eux-mêmes confrontés à des situations de violence (.)".

'Je refuserai aussi toutes les provocations, tous ceux qui veulent diviser, qui veulent séparer, qui veulent opposer, qui veulent briser ce qui est la vie en commun', a-t-il ajouté. "S'il y a des manifestations - et il y a en France le principe de la liberté de manifester - il n'y a pas l'autorisation de casser". Cela avait conduit l'ancien premier ministre socialiste Manuel Valls à évoquer un 'apartheid social'. En douze jours, plus de 200 voitures ont notamment été incendiées. Avec sans doute un effet tâche d'huile à Argenteuil où 11 personnes ont été interpellées dans la nuit de dimanche à lundi. François Hollande s'est rendu au chevet de Théo, blessé lors de son interpellation le 4 février. Le jeune homme noir a dit avoir été violé par un policier avec une matraque. Cette affaire a envenimé des rapports déjà conflictuels entre jeunes et policiers dans les quartiers sensibles, où la police est souvent vue comme une force hostile.

Benjamin Netanyahu n'a peut-être pas apprécié cette réponse de Donald Trump
Marche-arrière aussi sur la colonisation: leur expansion n'est pas " bonne pour la paix", a récemment nuancé Donald Trump . Toutes les négociations de paix qui se sont tenues depuis ont tourné autour de cette issue diplomatique.

Le gouvernement craint désormais une multiplication des incidents dans les banlieues déshéritées, dont la situation était jusque-là largement absente des débats à deux mois de l'élection présidentielle. "Quand il y a des comportements qui doivent être sanctionnés, ils le sont", a dit Bruno Le Roux en déplacement à Sarcelles (Val-d'Oise).

Une semaine avant l'interpellation violente de Théo, l'un de ses amis témoigne de violences contre l'un des policiers suspectés d'avoir participé au viol de Théo.

Trump loue les liens "indestructibles" entre les Etats-Unis et Israël
Donald Trump a également pressé les Palestiniens de se débarrasser de leur " haine " supposée à l'égard des Israéliens. Les propos de Donald Trump sur Israël mercredi ne sont pas seulement indignes, ils sont affligeants.

Mohamed K., un ami de Théo, a témoigné dans L'Obs. Elle devra "déterminer l'existence ou non de faits de violences volontaires commis par les fonctionnaires de police à l'occasion de l'interpellation, le 26 janvier 2017 d'une personne susceptible de vendre des stupéfiants", précise le texte.

Toujours selon le jeune homme, les policiers l'ont ensuite emmené au commissariat et lui ont affirmé qu'il était en garde à vue. Par contre, nous sommes en mesure d'affirmer que le gardien de la paix mis en examen pour le viol présumé de Théo faisait bel et bien partie des trois policiers qui ont interpellé Mohamed K. "Un des policiers me braque à bout portant avec son Taser (...) Les agents me menottent, me balayent au sol, m'écrasent la tête, me donnent des coups de genoux dans les yeux, je voyais mon sang au sol, j'essayais de ramper ".

La chaîne CNN, suspendue au Venezuela pour "propagande de guerre"
La chaîne citait le vice-président Tareck El Aissami comme un des organisateurs. Pas sûr que Donald Trump l'ai entendu de cette oreille.



Autres Nouvelles

À la mode Maintenant

Ashton Kutcher, ému aux larmes, dénonce le tourisme sexuel
J'ai vu une vidéo d'une enfant du même âge que la mienne violée par un Américain qui faisait du tourisme sexuel au Cambodge. Nous étions la dernière ligne de défense, un acteur et sa fondation ", explique-t-il.

François Hollande hausse le ton — Violences en banlieue
Cette affaire a envenimé des rapports déjà conflictuels entre jeunes et policiers dans les quartiers sensibles en France. Bruno le Roux, son ministre de l'Intérieur, rencontrera quant à lui des policiers puis des jeunes à Sarcelles.

Edf : Pas de rebond attendu avant 2018
Nous savons traverser des années difficiles comme 2016 et encore 2017, nous savons y faire face et nous voyons déjà se profiler avec certitude le rebond de 2018.

Israël-Palestine : vers un seul État binational ?
La communauté internationale accuse Israël d'être responsable du blocage du processus de paix, notamment en raison de sa politique d'expansion des colonies.